Hot Hot City!!

Il fait 32 Celcius en ville et la sécheresse persiste….heureusement l’air climatisé du bureau me laisse m’échapper un peu de la chaleur de mon appartement!!  Cette semaine, quatre choses à survoler!! Mais allons y un post à la fois, le reste à venir au jour le jour!

D’abord, j’ai fait un peu de recherche (semble-t-il que je m’ennui de l’école).

Histoire de La Tomate: Coussin Pique Aiguille

Alors tout d’abord la recherche.  Allons-y sur le thème de la couture et de l’été….ces fameuses tomates pique aiguille dans lesquelles nous conservons nos aiguilles pour la couture.   Elles se retrouvent dans le kit de couture de pratiquement toutes les couturières….mais d’ou viennent-elles??  J’ai donc fait un peu de recherche, restreintes à recherche à Internet, mais j’ai trouvé plusieurs choses intéressantes, tant sur leur utilité que sur leur histoire.

Un article de Threads explique que la Tomate vient d’anciennes croyances folkloriques qui disaient qu’en conservant une tomate à l’entrée de la maison servait à éloigner les esprits malins et assurait la prospérité.  Ainsi, lorsque les tomates n’étaient pas en saison, les gens improvisaient en fabricant des tomates en tissus et en les remplissant de sable ou de brin de scie.  De nos jours, la tomate est généralement remplie de lanaige qui prévient la rouille et elle vient souvent avec une petite fraise attachée à celle-ci qui, remplie de silica, permet de nettoyer et aiguiser les aiguilles.

Cependant, de nos jours, les aiguilles sont pour la grande grande majorité traitées et couvertes d’enduis qui permette  d’éviter la rouille et d’éviter que les pointes ne s’usent.

Finalement, la réponse à connotation la plus historique que j’ai trouvé est sur le blogue de Gertie et va comme suit: Au cours du 15è siècle, les aiguilles de métal étaient très dispendieuses et donc les gens les conservaient dans de petits boîtiers.  Par la suite, au cours de « L’Ère Tudor », il devint plus commun d’utilisé de petits coussins luxueux afin de ranger et conserver ses aiguilles.  Puis, lors de l’ère Victorienne la rage était aux « Parloirs » ou les femmes au foyer typiques (housewives) tentaient de remplir la pièce de la plus grandes quantités de ses possessions.  Les coussins devinrent alors de plus en plus luxueux venant sous différentes formes telles que des éventails, poupées, souliers, fruits…. Finalement, c’est lors des années 1800 que les coussins commencèrent à être produits en masse et donc la popularité de la tomate monta étant donné son design simple.

À propos de Emily

J'ai une passion pour tout. Par tout, je veux dire tout ce qui implique l'utilisation de mes mains, mes pieds, ma tête et mes papilles gustatives. De la couture au tricot, de la course aux voyages et à la déco DIY, rien de mieux que le sentiment d'accomplissement après avoir créé!
Cette entrée, publiée dans Couture, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s